Accueil / Actualités / Actualités de Dynafor / Séminaire permanent « Elevage et développement durable des territoires »

Séminaire permanent « Elevage et développement durable des territoires »

Séminaire permanent « Elevage et développement durable des territoires »

Le Séminaire Permanent « Elevage et développement durable des territoires » vise à identifier les avancées conceptuelles et les nouvelles méthodes pour comprendre le rôle de l’élevage au sein des communautés humaines. Les séances du séminaire permanent sont organisées sur une journée. Elles se tiennent au rythme de 3 séances par an. Elles alternent présentations méthodologiques, études de cas, et discussions. Elles visent à développer sur les questions traitées un regard pluridisciplinaire.

Séance n°2 : Atouts et limites d'une coopération culture élevage dans les territoires

Le 14 février 2017 à Montpellier SupAgro, campus de la gaillarde, bat 22, salle 71

Deuxième session organisée par Gilles Martel (INRA UMR BAGAP) et Jean-Philippe Choisis (INRA, UMR DYNAFOR).

De nombreux auteurs considèrent aujourd’hui que les Systèmes de Poly-Culture Elevage (SPCE) ont des atouts pour faciliter la gestion durable des écosystèmes par l’agriculture et ainsi réduire ses externalités négatives : diminution de l’emploi des intrants par un bouclage des cycles du carbone et de l’azote via l’intégration cultures-élevages, maintien d’une diversité d’assolements et de paysages, résilience des exploitations face aux aléas économiques et climatiques, offre d’une diversité de produits et de services dans les territoires et, en particulier pour les pays du Sud, la valorisation des résidus de culture ou encore la disponibilité d’une force de travail animale. Les atouts des SPCE peuvent être déclinés à différentes échelles, de la parcelle au territoire.

Dans le cadre de ce séminaire permanent nous nous focaliserons sur des approches mobilisant plusieurs exploitations. Nous verrons ainsi un cas d'étude en France autour de l'assolement en commun pour permettre la culture d'une production végétale spécifique au sein d'exploitations d'élevage ainsi qu’une gestion collective des effluents d’élevage via la méthanisation (Andréa Gabriel). Pascal Bonnet présentera comment, en Egypte, les éleveurs ont mobilisé leurs relations sociales pour accéder à de nouveaux territoires agricoles. Mais nous verrons aussi, avec John Regan, que la mise en œuvre d'une coopération entre agriculteurs d'un territoire n'aboutit pas toujours aux systèmes vertueux qui étaient espérés. Marc Moraine nous proposera ensuite une façon de caractériser les différentes formes d'interactions culture élevage à l'échelle du territoire et Olivier Therond nous soumettra une grille de lecture de la co-existence des systèmes de polyculture élevage selon les modalités de mise en marché et d'utilisation d'intrant. Enfin Sandie Boudet apportera un éclairage juridique sur les modalités d’échanges entre agriculteurs.

http://umr-selmet.cirad.fr/seminaires/seminaire-permanent-elevage-et-territoires/programme-2017